Après ces interludes aquatiques, je reviens à la dame à la licorne et à mes silhouettes masquées...

IMG_7711

IMG_7712

Je me replonge (et oui, l’eau n’est pas très loin) dans cette tapisserie et ces histoires de désir, d’amour, de sens, d’image de soi…

IMG_7715

IMG_7718

IMG_7719

IMG_7790

 

je retourne conter fleurettes, me promener dans ce jardin rouge, flotter sur ces îles de verdure… je retourne caresser ces animaux sauvages et dociles... je retourne, travestie, pour jouer avec les symboles, perdre ma virginité et retrouver mon âme… 

IMG_7794

et pour finir, 

les dernières lignes de "Threading Battle Lines" de Candy Royalle, long poème de la poète australienne, écrit autour de la tapisserie de la dame à la licorne.

 

[...]

Each thread is its own story
every woman woven
is first a lonely particle
before collectively 
netted 
embedded 
in our physical selves
we are the same matter
hopes, fears and dust
so tell the Unicorn
the Lion and his cub
all the other animals 
in this dense woven scrub
that the Lady has fled
to pursue a new life
a dream far beyond the unicorn’s
virginal little wife.