L’or, découvert en faisant des essais pour les poèmes de Béatrice, a pris de plus en plus de place, il oscille entre sensualité et protection, entre l’or de la couverture de survie, la carapace, l’envie de se protéger, de se replier, voire de disparaître et le désir, la pluie d’or sensuelle, le désir de l’autre avec tous les espoirs et les humiliations, tous les plaisirs réels ou fantasmés… et l'or devient alors cette oscillation même, le désir et la peur, l'abandon et le repli, l'équilibre à trouver....

IMG_0630

IMG_0640

7B787742-9363-40B8-A163-6A2DFE8C1587

IMG_0644

IMG_0649

IMG_0642

IMG_0650

IMG_0705

D272232A-28D3-42D7-B6FE-C01D1C72918A

 

IMG_0707

IMG_0754

 

 

*****************