11 juillet 2017

en eaux profondes....

Parce que j’avais envie de continuer sur ma lancée après les dessins commencés pour le projet de livre avec Béatrice Brérot « La vie a quelque chose du vide entre chaque battement d’ailes de papillon »… Parce qu'il y a aussi le vide et le vertige des profondeurs... Parce que c’est l’été, parce qu’il fait chaud… Parce que l’eau vive, l’eau à la bouche, une goutte d’eau dans l’océan, être comme un poisson dans l’eau... Parce que nager entre deux eaux, naviguer en eaux troubles, se noyer dans un verre d’eau, se jeter à... [Lire la suite]
Posté par fourine à 16:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 juillet 2017

et pendant ce temps ....

un nouveau projet de livre est en train de prendre forme avec Béatrice Brérot, poète avec laquelle j'avais déjà collaboré avec "parce que je t'aime"... Cette fois il s'agit de vide et de vertige, et je ne ferai pas de linogravures mais des dessins dont voici quelques exemples en avant-première!     *******
Posté par fourine à 14:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 juin 2017

un lit de roses...

Et finalement quelque chose surgit, qui ne ressemble à rien de ce que j’avais imaginé au départ mais qui semble « sonner » juste… pour l’instant il ne s’agit encore que d’esquisses, une histoire de lit, de fleurs, d’enfance…   mais bientôt les croquis vont prendre corps et volume...   et j'espère que cette fois, cette idée réussira à passer l'épreuve de la concrétisation et continuera à me plaire une fois réalisée...  
Posté par fourine à 22:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 juin 2017

et puis parfois....

Et puis parfois ça résiste… je ne sais pas pourquoi, je ne sais pas ce qu’est ce ça… une définition de soi, une image au fond de la tête, un rêve au bord des cils qui refuse de se concrétiser… une envie indéfinie… j’ai beau essayer, encore… et encore… Ça ne va pas… des formes apparaissent, mais il manque toujours quelque chose… il me manque ce mystérieux ça sans lequel je ne me retrouve pas…  comme si les formes restaient vides, des images sans profondeur, un manque de moi… je tourne et retourne des idées, je... [Lire la suite]
Posté par fourine à 14:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mai 2017

wild nights, suite...

encore quelques ombres sauvages...  quelques animaux qui se faufilent, s'échappent des tapisseries de la dame à la licorne, surgissent dans ma cuisine.... encore quelques ombres pour tapisser des rêves sur les murs...
Posté par fourine à 20:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 mai 2017

wild nights...

...ou nouvelle variation autour de la tapisserie de la dame à la licorne et à mon seul désir. Continuer de jouer avec la réalité, projeter ses désirs, se créer des alter ego, et comme dans les jeux d’ombres, s’inventer un monde fantastique avec des objets domestiques...   Wild nights, un clin d'oeil au poème d'Emily Dickinson Wild nights - Wild nights!  Were I with thee  Wild nights should be  Our luxury!    Futile - the winds -  To a Heart in port -  Done with the... [Lire la suite]
Posté par fourine à 12:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 mai 2017

les mains rouges (premiers essais)

quelques nouveaux essais de gravure et de transparence....   des mains tendues, des mains qui tentent, qui se touchent, se frôlent, se joignent ou se détachent...       des caresses suspendues, des caresses en suspens... ************
Posté par fourine à 15:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 avril 2017

à mon seul désir, variations....

Après avoir dessiné 100 silhouettes...et avant de leur donner vie dans une installation...     ... j’expérimente en volume, entre terre et papier mâché… je ne sais pas encore très bien ou je vais, mais j'avais envie de développer ce thème, de changer de dimension, de jouer avec les formats et de continuer ces histoires de femmes, de femmes qui se cachent, qui se cherchent, des femmes qui font tapisserie, et disparaissent sous les motifs du papier peint, se fondent et se confondent, se masquent et... [Lire la suite]
18 mars 2017

à mon seul désir, encore...

des corps...   ... et encore.... ... les silhouettes s'amoncellent...  les visages se masquent ...   et le jeu continue...   ...avec quelques nouveaux essais...     ... à suivre !   ************
Posté par fourine à 21:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 février 2017

à mon seul désir, ça continue...

En reprenant cette phrase belle et mystérieuse de la sixième tapisserie de la dame à la licorne, je voulais tenter de parler... Du désir... Du désir au féminin ? De la violence (la licorne symbolisait la pureté, elle pouvait donc reconnaître les jeunes filles « pures » et vierges, mais pouvait également les transpercer de sa corne si elles avaient menti…) Des apparences, de ce que l’on montre, de ce que l’on paraît et de ce que l’on est... Des masques que l’on utilise, au sens propre et figuré... De images que... [Lire la suite]
Posté par fourine à 18:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,